11.12.2021, 11:30 Uhr / Matinée, Vortrag

Fernand Pouillon in Algerien – Samstagsmatinée (2) mit dem Fotografen Leo Fabrizio (Englisch)

Bild: Leo Fabrizio

Wir freuen uns auf zwei Samstag-Matinées mit dem Fotografen Leo Fabrizio!

Der Fotograf Leo Fabrizio spricht anhand seiner Bilder über seine seit 2014 andauernde Auseinandersetzung mit dem Werk von Fernand Pouillon in Algerien – und mit dem Land, wo dieses entstanden ist.

Le photographe Leo Fabrizio vous invite à une balade immersive et contemplative dans l’Algérie d’aujourd’hui, retraçant la genèse de son travail photographie sur l’œuvre de l’architecte Fernand Pouillon.

Swiss photographer Leo Fabrizio invites us to an immersive stroll through contemporary Algeria tracing the history of his long and in-depth photographic exploration of of French architect Fernand Pouillon’s tvast œuvre in Algeria.

Die Vorträge hält Leo Fabrizio am 4. Dezember in französischer, am 11. Dezember in englischer Sprache.

 

Leo Fabrizio «Fernand Pouillon et l’Algérie»

Conférence en français: Samedi, Decembre, 4/2021, 11:30 h

Leo Fabrizio «Fernand Pouillon in Algeria»

Lecture in English: Saturday, December 11/2021, 11:30 h

 

Conférence: Leo Fabrizio – Fernand Pouillon et l’Algérie

Le photographe Leo Fabrizio vous invite à une balade immersive et contemplative dans l’Algérie d’aujourd’hui, retraçant la genèse de son travail photographie sur l’œuvre de l’architecte Fernand Pouillon.

Des premières prises de vues d’Alger à une investigation photographique conséquente, en France comme en Algérie, cette conférence est l’occasion de découvrir plus en profondeur les réalisations de cet architecte, ses inspirations culturelles et architecturales, ainsi que les épreuves et les luttes qui détermineront les fondements de son engagement.

Elle est aussi l’occasion de nous rappeler que cette architecture démontre que nous sommes forgés d’identités, de cultures, d’habitus, de manières de vivre. Que nous vivons dans des pays, empreints d’histoires, d’architectures, qui génèrent des climats. Et que si les grands projets de constructions sont dépendant de politique, de financements, de promoteurs, l’architecte reste le dernier rempart pour combattre pour celui pour qui il construit. L’habitant.

Reminder abonnieren

Wir informieren in unregelmässigen Abständen, jeweils kurz vor Veranstaltungen.